L'artiste zimbabwéen Richard Mudariki à la conquête de l'Europe, en solo

L'artiste zimbabwéen Richard Mudariki à la conquête de l'Europe, en solo

www.noocultures.info – La galerie Polaris à Paris présente depuis le 12 octobre au 17 novembre 2019 Mubvakure (Celui qui vient de loin), une série d’œuvres sur papier et de peintures sur toile de l’artiste zimbabwéen Richard Mudariki. Il s’agit de la première exposition personnelle en Europe de cet artiste qui vit et travaille en Afrique du Sud depuis 2008 mais qui demeure à l’avant-garde des arts visuels du Zimbabwe.

Les peintures de Richard Mudariki présentées par la Galerie Polaris parlent non seulement “de la politique et des enjeux mondiaux, mais aussi de son histoire personnelle, et de sa propre pratique artistique”. Se présentant comme “une sorte de cueilleur d’informations, une personne qui capture les sentiments, les espoirs, les peurs, les questions et les plaisirs d’une société”, l’artiste affirme traduire ces informations “en créant des objets qui incarnent des informations que le public peut apprécier ou méditer”.

De fait, comme il l’affirme à “Artafrica” en 2015, sa “relation avec la politique est non linéaire, multidimensionnelle et multiforme. Je considère la politique comme la relation complexe entre un groupe de personnes – une relation qui va au-delà de la politique d’Etat et englobe les relations de pouvoir dans une communauté, une entreprise, une famille, une école, un métier, etc.”.

Mudariki, metteur en scène

“Comme un metteur en scène, peignant tous ses personnages pour les faire “jouer” dans son drame pictural, Mudariki nous permet d’appréhender la situation politique de ce monde, sans jamais nous diriger vers le prochain acte”explique la galerie Polaris.

Richard Mudariki / Bira Re-climate change » Richard Mudariki / acrylique sur toile / Acrylic on canvas, 2019 210 x 300 cm

Parmi les tableaux de l’exposition, Bira reClimate Change, “un cérémonial traditionnel shona pour la pluie se déroule sur scène devant un public. Les musiciens vêtus de blanc jouent d’un instrument traditionnel zimbabwéen, mbira (un lamellophone) et une figure d’ange-esprit,aux ailes déployées, semble mener l’orchestre. Sur le fond vert luxuriant, des chanteurs et une main agitant un drapeau zimbabwéen  émergent. Le premier plan montre un globe terrestre, avec un thermomètre qui indique que la température augmente”.

Né en 1985, Richard Mudariki se forme à l’art à 14 ans à Harare. Deux ans plus tard, il est exposé avec d’autres artistes contemporains de la capitale. A 23 ans, en 2008, il déménage au Cap, en Afrique du Sud, où il vit et travaille depuis lors.

Richard Mudariki
Mubvakure (Celui qui vient de loin)
Exposition du 12 octobre au 17 novembre 2019
Galerie Polaris
15 rue des Arquebusiers 75003 Paris

©www.noocultures.info

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.