Projet « réinventer la cité lacustre de Ganvié » : l’Agence française de Développement appuie le Bénin

Projet « réinventer la cité lacustre de Ganvié » : l’Agence française de Développement  appuie le Bénin

www.noocultures.info – Un grand pas amorcé dans la réalisation du projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié ». Ce projet du gouvernement béninois, dont l’objectif est de favoriser le développement d’activités touristiques durables à Ganvié (localité située à 22 km de la capitale économique) et d’améliorer ainsi les conditions de vie de ses populations, a bénéficié d’un appui financier s’élevant à 25 Milliards Francs CFA de l’Agence Française de Développement. La signature des conventions de financement a eu lieu le jeudi 26 septembre 2019 à Cotonou.

Deux conventions de financement du projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié » ont été signées, le jeudi dernier par le ministre béninois de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni, le ministre du Tourisme de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola, l’ambassadrice de France au Bénin, Véronique Brumeaux et le directeur de L’Agence Française de Développement (AFD) au Bénin, Adrien Haye.

La signature des deux conventions, d’un montant total de près de 25 Milliards FCFA, vient témoigner de l’engagement de l’AFD au Bénin à promouvoir de villes durables, résilientes aux changements climatiques. L’Ambassadrice de France au Bénin, Véronique Brumeaux, a réitéré l’engament de la France à accompagner ce projet multidimensionnel et n’a pas manqué de féliciter le pays pour les actions déjà entreprises ces derniers mois à Ganvié, sur financement national .

De leurs côtés, le ministre de l’Économie et des Finances et celui en charge du Tourisme, de la Culture et des Arts, ont également exprimé leur joie de voir ces conventions signées et ont rassuré la France que les fonds seront utilisés convenablement pour voir se concrétiser dans quelques mois, le projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié ».

Le projet mis en œuvre par l’Agence Nationale de Promotion des Patrimoines et du Tourisme (ANPT), s’inscrit dans le cadre Programme d’actions du gouvernement béninois (2016-2021). La construction d’une route-digue adaptée aux crues entre Akassato et Sô-Ava, l’aménagement de l’embarcadère d’Abomey-Calavi et du marché aux poissons, le raccordement des habitants aux réseaux publics d’eau et d’électricité et la réhabilitation d’espaces collectifs et communautaires comme la Maison de la Francophonie sont les principaux axes du projet.

Il tient également compte de la préservation de la biodiversité du lac Nokoué à travers une exploitation durable de ses ressources et la promotion d’activités économiques alternatives à la pêche. Ganvié, s’il est réinventé, verra les conditions de vies d’au moins 50000 personnes améliorées et 2500 maisons rénovées.

©www.noocultures.info

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.