Formation stratégique en critique d’art : appel à candidatures

Formation stratégique en critique d’art : appel à candidatures

Date limite | 29 février 2020

Dans le cadre du Programme NO’O CULTURES, l’Agence Panafricaine d’Ingénierie Culturelle (APIC) lance un appel à candidatures pour une formation stratégique en critique d’art.

D’une durée de 24 semaines (6 mois), cette 1ère session est destinée aux ressortissants francophones de tous les pays de l’Afrique de l’Ouest. Elle s’articule autour de trois phases :

Phase en ligne (Formation) – 10 semaines

Phase de tutorat (Stage suivi) – 13 semaines

Phase atelier (Semaine Panafricaine de la Critique d’Art) – 1 semaine

A travers ce cursus de formation qualifiante animé par des experts, APIC et ses partenaires souhaitent promouvoir la critique d’art en Afrique en mettant à la disposition des participants les outils nécessaires pour (1) décrire, analyser et évaluer une œuvre, un événement ou une pratique dans l’ensemble du secteur artistique et culturel et 2) maîtriser les règles de la critique, mais aussi de l’ensemble des genres rédactionnels (reportage, éditorial, interview) et être apte à les mettre en œuvre en fonction d’une ligne éditoriale et d’un public.

Conditions d’éligibilité

Sont éligibles à participer à cet appel, les journalistes culturels, agents des médias (presse écrite, radio, média en ligne)  francophones chargés de rubriques et/ou d’émissions culturelles dans leur média basé en Afrique ou indépendants.

Calendrier

  • Date limite de dépôt des candidatures : 29 février 2020.
  • Annonce des candidatures retenues : 09 mars 2020.
  • Début des cours : 16 mars 2020.
  • Semaine Panafricaine de Critique d’Art : 20 au 26 juillet 2020.

Constitution du dossier

Les dossiers de candidature pour la sélection 2020 doivent être envoyés par mail à l’adresse sepaca2020@noocultures.info au plus tard le 29 février 2020 avant minuit.

Ils doivent impérativement être composés de :

  • Curriculum vitae
  • 2 articles critiques déjà publiés
  • Lettre de motivation précisant les raisons de la participation à cette formation et l’engagement du candidat à suivre toutes les étapes du cursus

Seules les candidatures envoyées dans les délais et complètes seront prises en compte et étudiées.

Autres informations

Nombre de places limitées.

Seuls les candidats retenus seront contactés.

Le coût de la formation est de 120.000 FCFA (5.000/semaine).

Les frais de voyage et de séjour à Ouagadougou (Burkina Faso) pour la Semaine Panafricaine de la Critique d’Art seront pris en charge par le Programme NO’O CULTURES.

Contact (renseignements seulement) : Laure KANTIONO, Assistante pédagogique, sepaca2020@noocultures.info

A PROPOS DU PROGRAMME NO’O CULTURES

Initié et mis en oeuvre par l’Agence Panafricaine d’Ingénierie Culturelle (APIC), le Programme NO’O CULTURES vise à assurer une meilleure présence des cultures africaines sur internet. D’une durée de trois ans, il s’articule autour de trois composantes :

– Création, mise en ligne et animation d’un site panafricain d’informations culturelles (www.noocultures.info)
– Création et diffusion d’un e-mag spécialisé en critique d’art
– Mise en place d’un cursus de formation qualifiante en critique d’art débouchant sur la Semaine Panafricaine de la Critique d’art.

Cette formation se tient avec le soutien de :

laissez un commentaire

15 Comments

  1. Bonjour l’initiative est belle. Mais pourquoi ne pas inséré les étudiants ( philosophie ou l’esthétique est une matière phare, et aussi ceux qui font la formation littéraire) pour qu’ils soient mieux Petri d’outils pour une carrière de critique ? Et surtout avec une révision du coût. merci

  2. Très bonne initiative.très bonne initiative
    .elle est salutaire ..

  3. Une bonne initiative. Moi je suis professeur d histoire de l art et esthétique au Conservatoire de Bamako. A mes débuts j exerçais la fonction de critique d art mais faite d espace dans les journaux j ai abandonné. Dommage je suis à la retraite mais je suis toujours dans l enseignement. Je ne sais pas si je peux postuler . Mais on apprend à tous âges. J Attends votre réponse.

    1. Bonsoir Professeur,

      Merci pour l’intérêt. Le comité pédagogique n’a pas jugé utile de mettre des critères liés à l’âge. Donc, à priori, vous pouvez participer.

      L’équipe du Programme NO’O CULTURES

  4. Bonjour
    En fait ma question est de savoir si nous les ressortissants de l’Afrique Centrale précisément le Tchad qui voulons bien postuler pour bénéficier de ladite formation on fera comment svp ? Ça nous interresse tellement en tant que journaliste culturel de notre station radio.

    1. Bonjour,

      Cette session concerne uniquement les ressortissants francophones de l’Afrique de l’Ouest. Une session pour l’Afrique centrale est prévue très prochainement.

      L’équipe du Programme No’O CULTURES

  5. Bonne initiative, pouviez vous faire participer le professionnels de l’action culturelle ;les conservateurs de musée,les animateurs culturel et autres.

    1. Bonjour,

      Non. La cible de cette formation est ceux qui sont reconnus comme créateurs de contenus culturels sur internet. D’autres formations spécifiques aux professionnels de l’action culturelle, les conservateurs de musée, les animateurs culturel et autres sont organisées par des structures. Nous ne manquerons pas publier ici les différentes opportunités.

  6. Bonjour, nous saluons cette initiative qui à notre sens pourrait permettre d’assurer la relève de grands critiques d’art en Afrique. C’est donc pour nous une opportunité pour soumettre notre candidature.

  7. Jesouhaiterais etre informée lorsqu une session de formation pour l Afrique de l ouest sera lancee. Merci.

    1. Bonjour,

      Une session pour l’Afrique centrale est prévue très prochainement.

      L’équipe du Programme No’O CULTURES

  8. Salut. C’est une belle initiative. Je voudrais savoir une chose. Comment les frais de la formation pourront être payés ?

    1. Bonsoir,

      Les personnes présélectionnées après étude des dossiers seront informées de la procédure de payement des frais.

      L’équipe pédagogique

  9. Bonjour, je me nomme Youssouf Koné journaliste culturel à Aujourd’hui-Mali. Je voudrais savoir si toute se fait en ligne ! Qu’en est-il du stage ?

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.