La RDC ouvre son nouveau musée national au public

La RDC ouvre son nouveau musée national au public

www.noocultures.info – Le nouveau Musée National de la République Démocratique du Congo (MNRDC) a été inauguré par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, ce samedi 23 novembre 2019. Érigé sur une superficie de 6000 m2, le musée peut accueillir environ 12.000 objets d’art exposés selon les normes muséales.

Devant les membres des corps constitués et une innombrable foule massée le long du boulevard triomphal, Félix Tshisekedi a inauguré ce samedi 23 novembre 2019 le nouveau bâtiment du Musée National de la RDC ( MNRDC). Construit selon les normes muséales, le MNRDC est composé de 3 grandes salles d’expositions ( 2 permanentes et 1 temporelle), une salle multimédia, un studio, un laboratoire et une bibliothèque.

Fruit de la coopération RDC-Corée du sud, le MNRDC a été construit en 3 ans avec les fonds de l’agence de coopération coréenne, KOICA, pour un budget estimé à 21 millions de dollars.

“Un musée comme on le sait, a la fonction de conservation, scientifique, sociale. À ces fonctions, il y a une fonction essentielle qu’il faudra ajouter, c’est la fonction éducative” a déclaré le directeur du Musée Henri Bundjoko estimant qu’avec la construction du MNRDC, la RDC a accompli un pas dans la bonne direction.

Le musée regorge de masques, de sculptures, d’objets usuels tribaux, d’objets archéologiques et historiques, d’enregistrements ethnographiques, d’instruments de musique traditionnelle provenant du musée national de Kinshasa, ainsi que d’oeuvres d’art modernes. Pour l’administration et le bon fonctionnement du musée, des agents congolais ont été formés à la gestion des musées en République de Corée.

Situé le long du boulevard “Triomphal” à côté de l’Assemblée nationale dans la commune de Lingwala, le MNRDC a pour charge la collecte, la conservation, la gestion, l’étude, l’examen et l’exposition du patrimoine culturel contemporain et moderne.

©www.noocultures.info

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *