Journées cinématographiques de Carthage (JCC) : l'édition 2020 maintenue, des restrictions prévues

Journées cinématographiques de Carthage (JCC) : l'édition 2020 maintenue, des restrictions prévues

www.noocultures.info – Tiendra ou tiendra pas. Le Comité Directeur des Journées Cinématographiques de Carthage dont la 31è édition est prévue pour novembre en Tunisie vient de trancher la question de sa tenue. Elle aura bien lieu, “du 7 au 12 novembre 2020 selon l’évolution de la situation sanitaire mondiale” renseigne un communiqué signé par son nouveau Directeur Général, Ridha Béhi.

Exit la compétition officielle des films et des dispositions à prendre pour permettre “au public de retrouver son festival dans des conditions des plus aménagées”. Si le communiqué rendu public par le Directeur Général des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) entretient l’espoir en maintenant sa 3 1è édition, il n’ignore par que le monde vit “une année exceptionnelle” et doit s’adapter à cette situation inhabituelle.

“Nous sommes conscients, que l’art et particulièrement le cinéma occupe une place privilégiée dans nos cœurs et continuera à nous faire rêver, tant que notre foi et notre résistance sont indéfectibles face à cette pandémie” introduit le communiqué. C’est donc pour matérialiser cette foi et cette résistance que se tient cette édition, du 7 au 12 novembre 2020 selon l’évolution de la situation sanitaire mondiale.

“Une édition exceptionnelle pour une année exceptionnelle !”

En cette période de crise sanitaire mondiale, cette édition se veut donc exceptionnelle. Ainsi, elle sera une édition qui permettra aux jeunes générations de découvrir le cinéma africain et arabe des décennies précédentes (1966 -2019). Il s’agit de films pas forcément primés mais qui ont fait l’histoire des différentes éditions du festival. Une rétrospective qui fera l’essentiel de cette 31è édition des JCC.

Quant aux films inscrites pour cette édition, ils seront pris en considération pour l’édition 2021. “Le bureau directeur a décidé de reporter la compétition officielle mais de garder les inscriptions des films ouvertes et ce pour toutes les catégories” indique le communiqué.

Plus ancien festival dédié au cinéma arabe et africain depuis 1966, les JCC deviennent un festival annuel dès 2015 après avoir été une biennale.

©www.noocultures.info

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *