"Identité" : quand Afia Mala revendique ses origines africaines

"Identité" : quand Afia Mala revendique ses origines africaines

www.noocultures.info – Annoncé depuis peu, le nouvel album de la chanteuse togolaise Afia Mala sera officiellement disponible ce 14 novembre 2020. Avec « Identité », celle qui est surnommée “la Princesse des rives du Mono”  prouve indéniablement qu’elle n’a rien perdu de son talent, après presque une cinquantaine d’années de carrière. Et le single “Amégan”, en featuring avec le roi de la Kora Toumani Diabaté, lancé le 31 octobre dernier, donne déjà le ton…

Depuis 2008 et la sortie de son dernier album “Afia à Cuba” avec l’Orquesta Aragon, Afiwavi Mawulana Catherine Missohou plus connu sous le nom d’Afia Mala, n’avait plus sorti un disc. Avec cet album, “la Princesse des rives du Mono” confirmait son talent à l’international en évoluant aux côtés d’un groupe mythique, fondé en 1939. La complicité musicale évidente entre la chanteuse togolaise et le groupe cubain sur cet album 100 % salsa avait ravi plus d’un mélomanes. Habitués à voir la chanteuse évoluer dans un registre purement salsa dont elle s’accommodait à merveilles, les mélomanes ont pu apprécier une fois  à l’œuvre celle qui fut Prix Découvertes RFI en 1984.

En 2020, c’est sous un nouveau visage qu’Afia Mala se présente aux mélomanes. Ardente défenseur des traditions, c’est un album tout en couleur qu’elle se prépare à lancer ce 14 novembre. Intitulé “Identité”, ce 9ème album signe le retour aux sources pour l’artiste. Preuve en est le single “Amégan” récemment publié qui est une ode à la terre mère et nourricière. “Amégan, c’est le chef, le patron, le boss. Je parle de la terre protectrice, notre mère. Dans cette chanson, je défends la terre. Je demande de l’exalter parce que cette terre nous porte tous, que ce soit la fourmi, l’éléphant, les Hommes”, explique Afia Mala dans une interview accordée à la chaîne internationale BBC.

Dans ce single, l’orchestration des instruments rappelle à volonté les soirs au village. Gongs, tambours, castagnettes participent à rendre le titre assez digeste. La chanteuse, de sa voix facile à adopter, a su produire un titre très “local” et la participation de Toumani Diabaté confère cette envie de “retour aux sources” au single. Autre single lancé en janvier 2020, “Adjino Massé” évoque l’histoire africaine avec ses héros qu’on oublie très vite et notre aliénation. “Si tu ne sais plus où on va, sache au moins d’où tu viens” préconise la chanteuse avec ce single.

Ces deux singles donnent le ton de l’album “Identité” renseigne l’artiste. “Tout l’album a été réalisé avec des jeunes. Je passe le flambeau mais surtout, je veux qu’ils comprennent que nous ne devons pas abandonner. Si je n’ai pas abandonné, ils ne doivent pas abandonner”, détaille Afia Mala. Que ce soit dans l’équipe technique que dans son staff ou encore les artistes invités sur l’album, Afia Mala a fait l’option de s’entourer d’une jeune génération.

©www.noocultures.info

 

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *