Programme "Patrimoines-Heritage" : appel à projets pour un atelier de formation au cinéma documentaire

Programme "Patrimoines-Heritage" : appel à projets pour un atelier de formation au cinéma documentaire

Date limite | 15 novembre 2022

La quatrième édition de l’atelier de formation au cinéma documentaire “Patrimoines-heritage 23” sous la direction et la coordination du cinéaste Jean Marie Teno se déroulera du 9 janvier au 10 avril 2023 à Yaoundé. L’Atelier Patrimoines-Heritage 23 (PH23) est un élément du programme PATRIMOINES-HERITAGE prévu du 1er septembre 2022 au 28 février 2024 qui lancera l’étape de diffusion des films produits pendant les ateliers dans les communautés de tournage de ces films sur le territoire camerounais et la mise sur plateforme de ces films pour l’accès dans le monde entier. Mis en œuvre par Bandjoun Film Studio en partenariat avec Koudougou Doc, Africlap, le soutien du Goethe Institute, ce programme a bénéficié d’une contribution financière de l’Union Européenne et du soutien de l’organisation des États ACP.

1) Objectifs :
Cet atelier a pour objectif d’une part de former de jeunes camerounais aux métiers du cinéma documentaire, et d’autre part de produire des documentaires sur des questions de patrimoine au Cameroun.

« Le patrimoine culturel tangible et intangible constitue l’identité culturelle d’une communauté. Dans chaque pays, la connaissance du passé est primordiale pour la construction d’un avenir basé sur une identité culturelle. De fait, la survie future et le dynamisme de la culture demandent un lien entre passé, présent et futur ». (La commission du Patrimoine de L’UNESCO).

Le thème de cette année est “L’heritage colonial vu d’ici : les récits des indépendances”.

Indépendance cha cha’ de Joseph Kabasele.
Nos parents, grands-parents ont dansé et chanté sur cet air dans les années 60.
Au-delà de l’enthousiasme exprimé dans cette magnifique chanson,
que représentait pour eux l’indépendance ?
Que reste-t-il des évènements autour des indépendances ?

Depuis plus d’un demi-siècle, le cinéma documentaire africain a souvent été un outil de divertissement, de manipulation et parfois de propagande plutôt qu’un instrument pédagogique au service de la réappropriation et de la préservation du bien commun qu’est le patrimoine. Le documentaire, avant garde du cinéma, qui souvent précède et valide les œuvres de fiction de qualité, trouve dans la rencontre avec le patrimoine, le terreau sur lequel peut éclore une pratique documentaire originale susceptible d’offrir au monde des visions alternatives aujourd’hui.

2) Conditions générales d’admission :

  • Le sujet d’écriture est libre, à condition qu’il tourne autour du thème de l’atelier.
  • Les candidat(e)s doivent être camerounais(e)s et âgé(e)s de 21 ans au moins et de 35 ans au plus le 15 novembre 2022
  • Les auteurs ne peuvent envoyer qu’un projet de documentaire.
  • Les candidat(e)s doivent être les auteur(e)s du projet proposé. Tout plagiat donnera lieu à une élimination pure et simple.
  • Les candidats(e) doivent être disponibles pendant toute la durée de l’atelier et participer activement dans l’élaboration de leur film et à l’enrichissement des films des autres stagiaires.
  • Les stagiaires retenus sont pris en charge durant l’atelier (logement et alimentation) dans la limite des capacités des organisateurs.
  • Un contrat sera proposé aux candidats retenus et la validation de leur candidature ne se fera qu’a l’issue de la signature du contrat.
  • La maîtrise de l’anglais pour les Francophones et du français pour les Anglophones est indispensable.
  • La formation se fera indifféremment dans les 2 langues.
  • Les films ont une durée de 25 minutes environ et sont entièrement financés par l’atelier.
  • Les films seront intégrés dans une collection qui aura vocation à être diffusée le plus largement possible afin de poursuivre le second objectif de la formation : l’éducation populaire.
  • Les films seront présentés lors d’une diffusion publique au courant de l’année 2023 en présence de leurs auteurs. Ces films seront ensuite disponibles sur la plateforme Patrimoines-heritage.

3) Chronogramme indicatif de l’atelier Patrimoines-Heritage 23 :

Les candidatures doivent être envoyées par e-mail uniquement à l’adresse :
jeanma@patrimoines-heritage.tv au plus tard 15 novembre 2022.

  • Lancement de l’appel à candidature 28 septembre 2022
  • Date limite de dépôt de candidature 15 novembre 2022
  • Sélection des candidatures novembre / décembre 2022
  • Notification aux lauréats 5 décembre 2022
  • Publication des résultats 12 décembre 2022
  • Convocation des lauréats 07 janvier 2023 Yaoundé
  • Début de l’atelier 9 janvier 2023 Yaoundé
  • Fin de l’atelier avec projection des films réalisés 10 avril 2023 Yaoundé

4) Constitution du dossier

Les candidatures peuvent être présentées en anglais ou en français et doivent comprendre les documents suivants :
– Le descriptif de l’idée ou du projet de film autour du thème ‘L’heritage colonial vu d’ici : les récits des indépendances’ (1 page maximum, police calibri, taille 12, interligne simple)
– Une lettre de motivation pour assister à l’atelier (1 page maximum, police calibri, taille 12, interligne simple)
– 1 CV d’une page maximum (contenant l’adresse de résidence, la date de naissance, le cursus scolaire et
académique, l’expérience professionnelle)
– Une copie de la CNI du candidat.

8 candidatures seront retenues : dont 4 masculines et 4 féminines dans l’idéal.

Les résultats définitifs seront publiés le 12 décembre 2022 et postés sur les réseaux sociaux de Patrimoines-Heritage, ceux des partenaires Koudougou Doc, Africlap, du Goethe-Institut Kamerun, sur le site web et les réseaux sociaux de ‘Créer en Afrique centrale’. Ils seront aussi affichés au Goethe-Institut à Yaoundé, et disponibles sur demande à l’adresse suivante : jeanma@patrimoines-heritage.tv

©www.noocultures.info

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.