Médias et Théâtre : des journalistes culturels francophones dans la pratique

Médias et Théâtre : des journalistes culturels francophones dans la pratique

BURKINA FASO – La phase présentielle de renforcement des capacités des journalistes culturels  a débuté le 29 octobre à Ouagadougou au Burkina Faso. Une formation qui se tient en marge de  la 12ème édition des Récréâtrales, l’un des plus grands festivals de théâtre du continent qui a lieu du 29 octobre au 5 novembre 2022.

Ils n’ont pas manqué la cérémonie d’ouverture  de la formation en journalisme culturel, option théâtre, des journalistes francophones ce samedi 29 octobre. Le président de l’Association Nord Ouest, NO’OCULTURES, organisatrice de l’atelier, Eustache Agboton, le directeur des Récréâtrales, Aristide  Tarnagda et la représentante de l’OIF, Marie-Isabelle Ba.

D’entrée de jeu, le directeur des Récréâtrales, résistances panafricaines d’écriture, de création et de recherche théâtrales,  s’est dit heureux de cette formation à l’endroit des hommes de médias. Son souhait est que l’évènement puisse être couvert, dans les règles de l’art. Que de par leurs écrits, les journalistes puissent contribuer à mieux vulgariser le théâtre qui reste encore un genre méconnu.

La cérémonie d’ouverture  s’est tenue  à la résidence  Napam Beogo, non loin de la rue des  Récréâtrales au quartier Goughin. Cette formation se tient avec le soutien de  l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Sa représentante a indiqué que l’organisme est toujours prêt à accompagner ce genre d’initiative. « Voir que le peuple Burkinabé et les Africains continuent à maintenir le rêve malgré ce contexte difficile est un signal qu’il ne faut pas baisser la garde ».

Ils sont une dizaine de journalistes de 7 pays à savoir la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina Faso, le Benin, le Cameroun, le Congo Brazzaville et la Tunisie  à prendre part à cette formation sur la thématique « Ecrire sur le spectacle vivant aujourd’hui ». Cette formation se tient dans le cadre de la 12ème édition des Récréâtrales. Le président de NO’OCULTURES, Eustache Agboton a souligné qu’il est important de renforcer les capacités de ces professionnels des médias  afin qu’ils aient les éléments nécessaires pour mieux traiter et diffuser les informations liées au spectacle vivant en général et le théâtre en particulier. Il est question  pour ces hommes de medias  d’aller sur le terrain, suivre des pièces théâtrales et pouvoir rendre compte, montrer, raconter et faire vivre tous ce qui va se passer au cours du festival.

Il faut noter qu’avant la phase présentielle, ces journalistes ont déjà bénéficié d’une formation en ligne qui a démarré le 26 septembre dernier. Ils ont pu  acquérir des connaissances sur les différents métiers qui gravitent autour du théâtre, à savoir, la scénographie, le métier de  metteur en scène, l’ingénieur de son. Ils ont  eu à fournir différents genres journalistiques, tels que, l’interview, le portrait, le compte rendu etc. Une formation fortement appréciée par Oussama Monique Sagna venue du Sénégal. « On espère apprendre davantage du monde de la culture, du monde du théâtre. On aura beaucoup de connaissances en repartant de Ouagadougou », a-t-elle  indiqué. Quant à Olivier Moukodi du Cameroun, écrire sur le théâtre n’est pas aisé selon lui, cette formation sera une grande expérience. Il compte être le relais des spectacles qui vont se dérouler dans son pays.

« Faire visage », c’est le  thème de ces Récréâtrales.  Au programme de cette édition, des spectacles en création et en diffusion, des soirées de partage, des nuits musicales, un espace dédié aux plus jeunes, une scénographie générale. Notons que cette 12ème édition coïncidence avec le 20ème anniversaire de la création de l’évènement. Il a été initié par un amoureux du théâtre, Etienne Minoungou. Depuis la création en 2002, les Récréâtrales sont un espace de rencontre entre les professionnels du domaine. Ils y produisent des spectacles de théâtre contemporain.

Soro Yafolo Sita (Côte d’Ivoire)
Article rédigé dans le cadre de l’atelier “Médias et Théâtre” organisé par l’Association Nord Ouest Cultures, NO’OCULTURES, à l’occasion de la 12è édition des RECREÂTRALES, avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.