A New York, Angélique Kidjo retracera la musique et la culture africaines

A New York, Angélique Kidjo retracera la musique et la culture africaines

www.noocultures.infoCarnegie Hall, lieu emblématique de la ville de New York a annoncé les concerts de musique du monde pour la saison 2019-2020. Et on y apprend que d’octobre à décembre 2019, la chanteuse béninoise Angélique Kidjo retracera le voyage de la musique et de la culture africaines à travers le monde au travers de sa série Perspectives.

Perspectives est une résidence proposée par la chanteuse d’origine béninoise Angélique Kidjo. Triple récipiendaire d’un Grammy Award, elle compte entraîner le public dans un voyage de la musique et de la culture africaines à travers le monde à travers notamment trois concerts organisés et un programme spectaculaire la mettant en scène comme interprète.

La série débutera le 19 octobre à Zankel Hall avec une émission mettant en vedette le Benin International Musical, “un ensemble en plein essor qui fusionne rock, hip-hop et electronica avec la musique traditionnelle béninoise”.

Sa série se poursuit le 6 décembre avec Diaspora Songs, un programme qui met en lumière l’influence remarquablement diversifiée de la musique africaine dans différents genres, notamment le gospel, le blues, le jazz, l’afro-cubain, le brésilien, le hip-hop, le rock, etc.

Conçue par Angélique Kidjo et dirigée par le directeur musical Terence Blanchard, cette performance passionnante met en scène l’ensemble The White Collective de Blanchard et des interprètes du monde entier réunis pour explorer l’impact extraordinaire de la musique africaine sur tous les aspects de notre paysage musical.

Le vendredi 13 décembre, le guitariste béninois Lionel Loueke présentera à Zankel Hall sa guitare fluide inspirée du jazz africain et traditionnel. Loueke et son trio, ainsi que la superstar des percussions brésiliennes Cyro Baptista, rendent hommage à Kidjo lors d’un concert qui célèbre et réinvente nombre de ses merveilleuses chansons.

Daughter of Independence

La série se termine le samedi 14 mars à 20h00 à Stern Auditorium / Perelman Stage avec un concert spécial marquant les 60 ans d’Angelique Kidjo et l’anniversaire de l’indépendance de son Bénin natal, ainsi que 16 autres pays d’Afrique de l’Ouest. Pour cette occasion mémorable, Kidjo se produira et est rejointe par une foule d’artistes invités de marque pour célébrer sa carrière musicale remarquable.

“Je suis tellement reconnaissante que Carnegie Hall m’ait donné l’opportunité de diriger cette série de perspectives”, a déclaré Angélique Kidjo. “A travers ces concerts, je veux faire passer le message que la musique africaine, avec son pouvoir inspirant et fédérateur, continuera à nous rappeler une vérité que nous devrions tous embrasser: nous sommes tous africains! “ a-t-elle ajouté.

Surnommée “première diva de l’Afrique” par le magazine Times, Angélique Kidjo a à son actif 14 albums. Egalement ambassadrice de bonne volonté  de l’Unicef et d’Oxfam, elle parcourt le monde entier pour défendre les droits des enfants. Elle-même possède d’ailleurs une fondation (Batonga) qui milite dans ce sens.

©www.noocultures.info

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.