Théâtre : « Gratte-ciels et Démangeaisons », tous foutus

Théâtre : « Gratte-ciels et Démangeaisons », tous foutus

www.noocultures.info – « Gratte-ciels et Démangeaisons » est un texte de l’artiste comédien et slameur Tony Ouédraogo, mis en scène par Sié Palenfo au Carrefour international de Théâtre de Ouagadougou (CITO). La première représentation de cette pièce a eu lieu le 9 février 2022.

« Gratte-ciels et Démangeaisons » dure environ 60 mn. La pièce met en exergue le contexte de notre société actuelle, une véritable décharge, un fourre-tout. D’ailleurs, c’est dans un décor de dépotoir que se joue le spectacle. On a coutume de dire que « l’homme est le reflet de la société » et si notre société ressemble à une décharge, c’est que cet état de fait n’a pas surgi du néant. Ce dépotoir est le résultat de nos actions.

Cette œuvre théâtrale représente la somme de la vie des personnages que l’on retrouve quotidiennement. De ces femmes fouillant les dépotoirs pour se nourrir à ceux, chez qui, tout est pêle-mêle dans leur vie. Les problèmes conjugaux, le vivre-ensemble, les guerres et conflits inter-ethniques ou inter-religieux, ce sont autant de thèmes traités par la pièce.

Selon Sié Palenfo, “la société surtout africaine est dans une sorte de “merde” politiquement et socialement. On est perdu. On n’est pris comme dans un abîme”. Le fait de jouer « Gratte-ciels et Démangeaisons » dans un dépotoir a tout son sens. Notre vie, notre vécu est bouleversé. Tout est sans dessus dessous sur tous les plans, “on est foutu”. Comment remettre de l’ordre dans tout ceci qui semble être au-dessus de nos forces, interroge aussi la pièce. Et pourtant, on ne peut garder cette situation inchangée pendant longtemps, alors qu’elle a un impact considérable sur nous.

On peut se retrouver dans la merde mais si on travaille et on s’y met, il n’y a pas de raison qu’on ne s’en sorte pas, a estimé Palenfo. Dans cette pièce, on constate que les acteurs sont en mouvement, tantôt ça déconstruit, tantôt ça travaille. L’adaptation de ce texte a été faite par une dizaine de comédiens. Pour ce faire, Sié Palenfo a fait appel aux comédiens toujours en formation à la Fédération du Cartel.

Moïse Tiemtore, l’un des acteurs à la fin du spectacle s’est exprimé en ces mots : « lorsqu’on nous a briefé sur le décor dans lequel nous devons jouer, un dépotoir, ça m’a fait bizarre. Mais je me suis dit que ça allait être une nouvelle expérience. Amener le public dans ce décor et partager les émotions du texte. C’est ce qui fait la différence, entre le théâtre et le cinéma. »

Ce spectacle est le fruit d’une collaboration entre l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne et les RECREATRALES. Après le CITO, « Gratte-ciel et démangeaison » a été programmée à l’espace Grâce Théâtre.

Nadège NIKIEMA (Stagiaire) ©www.noocultures.info

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.