RDC (3), Togo (2), Rwanda (1) : ces 10 pays des lauréats du Fonds pour la Jeune Création Francophone 2021

RDC (3), Togo (2), Rwanda (1) : ces 10 pays des lauréats du Fonds pour la Jeune Création Francophone 2021

www.noocultures.info – Les résultats du 4ème appel à projets en développement du Fonds pour la Jeune Création Francophone sont désormais connus. Réunie le 28 juillet 2021 en ligne, la commission a retenu 14 projets en développement sur les 138 reçus. Ces projets proviennent de 10 pays de l’Afrique. 

La République Démocratique du Congo (RDC) s’en sort avec 3 projets retenus. Il s’agit de « Abalolo », fiction de Colon Kishabongo Assany (Court métrage); « Les maîtres de l’élégance », fiction de Okoko Nyumbaiza (Série); « Kivu, le lac de la vie », documentaire de Elisé Sawasawa et « Virunga », fiction de Carlo Lechea (Long métrage). Deux lauréats proviennent du Togo : « M. Franck », fiction de A. Aimée Akakpo-Toulan (Court métrage) et « Kamina, la cité oubliée », documentaire de Amanou Yelebo (Long métrage).

Pour le reste, les 8 autres pays comptent chacun un lauréat. Ainsi dans la catégorie “Court métrage”, on retrouve le projet d’animation « Je n’ai pas choisi », de Adja Mariam Mahre Soro (Côte d’Ivoire) et le projet de fiction « L’homme de la maison », de Mamadou Hady Diawara (Guinée). La catégorie “Long métrage”, en plus des Congolais et du Togolais, est composée des projets de documentaire « Manny ansar, la musique m’a tout donné » de Intagrist El Ansari (Mali),  « Sere bouboun »  de Phalonne Pierre-Louis (Haïti) ou encore « Vestige du passé » de Fara Konaté (Sénégal); et des projets de fiction « Le goût des larmes », fiction de Jean-Maurice Kabuguza (Rwanda) et « Tam tam » de Mireille Nyonsaba (Burundi).

Au total, 4 court-métrages, 8 long-métrages et 2 séries répartis en 8 fictions, 1 animation et 5 documentaires ont été retenus pour bénéficier de ce mécanisme d’aide à la création cinématographique et audiovisuelle dans les pays francophones d’Afrique subsaharienne et de Haïti. En effet, le Fonds pour la jeune création francophone ambitionne de soutenir l’émergence de nouveaux réalisateurs et producteurs, et d’accompagner leurs projets aux étapes du développement, de production et/ou de post-production.

Cette année, deux appels sont ouverts et dédiés respectivement aux projets en développement, et aux projets en production et post-production. La deuxième commission, pour les projets en production et post-production, se tiendra courant décembre.

La rédaction ©www.noocultures.info

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.