E-mag NO’O CULTURES 005

E-mag NO’O CULTURES 005

Édité par l’Agence Panafricaine d’Ingénierie Culturelle -APIC- dans le cadre du Programme NO’O CULTURES, l’e-mag NO’O CULTURES est un quadrimestriel panafricain spécialisé en critique d’art. Le numéro 005 du magazine est disponible depuis le 27 novembre 2021.

SOMMAIRE

Edito – P.04

Portrait – P.06
Poetic music : the pioneer inanga player – Portrait of SOPHIE NZAYISENGA
Fabiola Rutamu UWERA, lawyer, freelance writer, Art enthusiast based in Kigali-Rwanda.

Tribune – P.12
De l’importance de la critique musicale en Afrique
Joseph OWONA NTSAMA (Cameroun), Président du Jury 2ème Edition du Concours Panafricain de Critique d’Art Option « Musique ». SEPACA, Septembre 2021

Critiques – P.14
‘’Praefatio’’, l’introduction de Céline Banza après son prix Rfi
Christian Hervé GUEHI (Côte d’Ivoire), Journaliste culturel, Critique d’art, Lauréat du Grand Prix NO’O CULTURES de la critique d’art en Afrique, catégorie Musique, 2021

Portrait – P.18
Napo Mama, dernier guitariste de la Diva Bella Bellow
Adama AYIKOUE (Togo), Gestionnaire de Patrimoine culturel

Interview – P.23
Au Burkina Faso, le cinéma pour promouvoir le dialogue interculturel
La Rédaction

Dossier Spécial FESPACO 2021 – P.27
Editorial – A l’heure du FESPACO
Critique – Quand l’amour surplombe la mort, Anaïs KERE (Burkina Faso)
Critique – “Zinder” : Bousculer les stigmates, vivre, espérer, Pélagie NG’ONANA (Cameroun)
Critique – “Nameless” : Poverty is the worst form of violence, Fabiola Rutamu UWERA (Rwanda)

Production des stagiaires de la 2è promotion de la form’action en critique d’art – P.39
Editorial – Une jeune génération porteuse de nos espoirs, Stéphanie DONGMO (Cameroun), journaliste, marraine de la 2è promotion de la form’action en critique d’art du Programme NO’O CULTURES
Critique – « La Fille coupable » de Kemba Didah Alain : Voyage au bout de l’enfer tchadien, Mahamat Alhadi Saleh (Tchad)
Critique – « Walabok, comment va la jeunesse » : Une histoire d’ambitions et de déterminations, Tatiana NGNOMBOUOWO KUESSIE (Cameroun)

Dossier Spécial Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) 2021 – P.50
Editorial – S’engager pour la critique cinématographique
Interview – Khémais Khayati (Tunisie) : la critique de cinéma, « n’est pas un métier », Eustache AGBOTON (Bénin / Burkina Faso)
Critique – Du livre à l’écran : “Grand-mère Dix – neuf et le secret de la révolution soviétique”, une réalisation infidèle ?, Esckil AGBO (Bénin)
Analyse (texte en arabe) – 32è session des Journées Cinématographiques de Carthage : Le rêve est encore possible, Kaouther HKIRI (Tunisie)

Télécharger ce numéro

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.