De la batterie au micro : une nouvelle aventure pour Moïse Ouattara

De la batterie au micro : une nouvelle aventure pour Moïse Ouattara

www.noocultures.info – En concert live le 12 février 2022 à l’Institut français de Ouagadougou, le batteur burkinabè devenu chanteur a présenté devant un public ravi, son premier album intitulé « Tilé Koura ».  

Moïse Ouattara est un batteur professionnel burkinabè. Après une quinzaine d’années à collaborer avec des artistes de renom comme le Burkinabè Alif Naaba, la Malienne Rokia Traoré, le Sénégalais Cheik Tidiane Seck et bien d’autres, il a décidé d’ajouter une autre baguette à sa batterie. Au-delà de sa dextérité avec son instrument de scène, les spectateurs ont découvert une perle vocale avec des compositions originales les unes comme les autres.

En Dioula (langue mandingue parlée ou comprise par plus de 20 millions de personnes au Mali, en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso), « Tilé Koura » signifie « un nouveau soleil », l’aube d’un nouveau jour pour l’artiste. « Parce que je commence à chanter, c’est un rajout de la voix à la batterie qui est un nouvel instrument pour moi, différente de la batterie » ainsi s’est expliqué Moïse Ouattara sur le titre de son œuvre.

Cet album solo comporte dix titres. Chantés en dioula justement et en français, les morceaux sont composés avec une orchestration tradi-moderne. La musicalité part de l’afro-pop au reggae en passant des airs mandingue et le rythme africain. « Tilé Koura » chante l’amour, la joie, le courage, la situation de la femme infertile, l’espoir et de l’immigration clandestine et bien d’autres thématiques.

Pour l’artiste, c’est une nouvelle aventure qui commence bien car elle est parsemée de belles rencontres et d’expériences de vie et aussi d’une découverte de soi. « Il suffit de croire en Dieu, en la nature, croire en ce que tu fais et l’énergie découle naturellement. Quand on a de l’amour en soi, on ne peut que le semer et le partager autour de nous », a argumenté Moïse Ouattara.

Il joue à la batterie depuis 1998. Il encourage les jeunes burkinabè à se battre et à espérer. L’artiste prévoit des tournées au Burkina et à l’extérieur du pays pour promouvoir son album.

Nadège NIKIEMA (Stagiaire) ©www.noocultures.info

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.