Bénin : Le livre s'ouvre à de nouveaux horizons

Bénin : Le livre s'ouvre à de nouveaux horizons

www.noocultures.info – Démarrée le 19 décembre dernier, la 3e édition du Salon National du Livre du Bénin a été officiellement lancée le vendredi 20 décembre, à Cotonou. En présence d’auteurs, de libraires, d’éditeurs et d’amoureux du livre, le ministre béninois du Tourisme, de la Culture et des arts, Jean-Michel Abimbola, a indiqué que de nombreux projets sont prévus pour le secteur dès 2020.

“J’ai la joie de constater que malgré les défis auxquels il est confronté, le livre béninois vit”. Dans son allocution à l’ouverture de la 3e édition du Salon National du Livre du Bénin, le ministre en charge de la culture a clairement choisi de s’attarder sur les aspects positifs du secteur et de proposer des perspectives aux acteurs. Tout en félicitant les Béninois qui se sont distingués tout le long de l’année, sur le plan national ou international, Jean-Michel Abimbola n’a pas manqué de faire remarquer les efforts quotidiens “de nos maisons d’édition pour produire localement des œuvres de qualité; l’endurance de nos libraires qui résistent, (…); l’engagement de nos diffuseurs, prescripteurs, médiateurs dont le quotidien est fait de pédagogie, de répétition (…)”.

Des efforts que voudrait dorénavant, plus que par le passé, accompagner une volonté politique. En témoigne, à en croire le ministre en charge de la culture, les vastes chantiers prévus dès l’année 2020. En autres, il cite l’élaboration d’une Politique nationale du livre et de la lecture publique ; la clarification des choix du Bénin en matière de développement de son industrie du livre ; l’harmonisation des pratiques de gestion et d’animation dans notre réseau public de lecture ; l’appui à la montée en compétence des animateurs et gestionnaires de nos lieux de lecture et la mise en place d’une instance consultative du livre, représentative de l’ensemble des corps de métiers pour éclairer la décision politique au profit du secteur.

Écrire pour sa patrie

Placée sous le thème « Écrire le Bénin », cette troisième édition du salon national du livre interpelle tous les écrivains béninois à mettre le Benin au centre de leurs ecrits. Pour le ministre Abimbola, cette thématique «est une exhortation patriotique à écrire pour le Bénin, notre pays ; l’inscrire dans la mémoire et pour la postérité afin que nos élans, ambitions et réussites ne se transmettent plus par les soins, certes précieux mais fragiles, de l’oralité». À l’en croire, ce thème vise à stimuler un engagement patriotique chez les écrivains.

Entre rencontres, partages d’expérience et exposition, le Salon National du Livre (SNL) 2019 est un véritable prétexte pour transmettre le goût de la lecture à couche juvénile. Mais aussi un témoignage de gratitude de la part de l’Etat pour l’œuvre salutaire des écrivains béninois. « Après les enseignants, les livre sont les principaux outils pour faciliter l’alphabétisation. Ils sont essentiels à la réalisation des objectif éducatifs. Ils sont essentiels à la réalisation des objectifs éducatifs. L’amélioration de l’accès aux livres est alors une condition préalable pour offrir des possibilités d’apprentissage continu et garantir une alphabétisation fonctionnelle», dira le ministre béninois Jean-Michel Abimbola.

Par Raoul DONVIDE ©www.noocultures.info

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.