A Mohammedia, le festival Africano pour une meilleure intégration des migrants par la culture

A Mohammedia, le festival Africano pour une meilleure intégration des migrants par la culture

www.noocultures.info – La ville de Mohammedia au Maroc abritera, du 22 au 24 Novembre 2019, la quatrième édition du « Festival Africano ». Organisé par l’Association Arts et Cultures de Mohammedia, Africano s’est positionné comme une rencontre visant à mettre en vedette la musique africaine et à donner la place qui revient aux artistes d’origine africaine vivant au Maroc.

La programmation dévoilée par les organisateurs du festival Africano au cours de la conférence de presse tenue le 15 novembre 2019 confirme leur engagement à donner davantage d’espace d’expression aux artistes d’origine africaine vivant au Maroc. En effet, outre les artistes marocains comme Daoudi (Chaâbi), Cravata (Chaâbi fusion),  l7or (Rap), Shama et Ahwach Tisket (Musique Traditionnelle), on retrouvera sur les scènes de cette 4è édition, le Ballet Liziba (Ballet/Congo RDC, Congo Brazzaville, Rép. Centrafricaine), Marvel House (AfroPop/Côte d’Ivoire), Mone Ekang (AfroJazz/Cameroun, Sénégal et Maroc), Shaka Touré (Reggae/Côte d’Ivoire), Africa Style (Ballet/Sénégal, Mali, Nigeria, Maroc), Fleur & BTS Band (WorldMusic/Côte d’Ivoire), NCY Music (AfroJazz/Congo, Côte d’Ivoire, Maroc), etc.

Projet visant à mettre en vedette la musique africaine et à donner la place qui revient aux artistes d’origine africaine, le festival Africano s’affirme depuis sa première édition comme un espace ouvert, où plusieurs cultures africaines s’expriment en qualité et diversité. Ce faisant, « cette fête de la diversité culturelle positionne le Maroc comme un pays d’ouverture et de tolérance, qui encourage la pluralité culturelle, le dialogue des civilisations, la créativité et la production artistique » ont laissé entendre les organisateurs.

Outre les concerts, la conférence qui abordera la thématique de « La Stratégie Nationale de l’Immigration et de l’Asile au Maroc : Bilan et Attentes » permettra également de faire le point les mécanismes mises en place pour une meilleure intégration des migrants.

Enfin, cette 4è édition du festival prévoit une ouverture sur les arts plastique, avec notamment une participation active des artistes peintres marocains et subsahariens qui ont choisi Africano comme un espace de création des fresques murales sur le thème de « l’Afrique et la pluralité culturelle ».

©www.noocultures.info

 

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.