750 films en compétition, 45 pays, 11 sections : les JCC 2021 se dévoilent

750 films en compétition, 45 pays, 11 sections : les JCC 2021 se dévoilent

www.noocultures.info – La conférence de presse de lancement officiel de la 32e session des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) s’est déroulée ce 12 octobre 2021. A l’occasion, la direction a dévoilé les films en compétition, sa programmation officielle ainsi que les innovations de cette édition prévue du 30 octobre au 06 novembre prochain.

Tous les intervenants au présidium ont souligné le caractère exceptionnel de cette édition. Après 2020 et une édition à minima avec notamment une absence de compétitions et un nombre très réduit d’invités, les Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) espèrent une 32e édition digne de leur statut de pionnier sur la scène cinématographique arabe et africaine.

Cela passe d’abord par le nombre de films en compétition. 200 longs métrages et 550 courts métrages, soit au total 750 films seront ainsi en compétition. Et pour la seule Tunisie, 18 longs métrages (9 documentaires et 9 fictions) et 36 courts métrages (5 documentaires et 31 fictions) seront projetés. Outre ‘a Tunisie, 44 pays participent à cette 32ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage.

Si Ridha Behi, le Directeur des JCC a souligné le nombre important des films sélectionnés, pour son Directeur artistique Kamel Ben Ouanes, l’un des critères ayant prévalu est le degré d’inventivité et d’esthétisme dans les formes de narration cinématographique. “La forme doit ainsi joindre le fond pour enfanter des œuvres de qualité qui reflètent les tourments du monde arabe et africain”, a-t-il affirmé.

Autre critère de sélection, la prise en compte du public des JCC, exigeant. Ce qui exclut les films commerciaux, selon le directeur artistique. Et c’est la prise en compte du public qui explique notamment, la création cette année des “JCC dans les casernes”, en plus des traditionnelles “JCC dans les prisons” et “JCC dans les régions”. A travers cette innovation, les JCC réaffirment leur ancrage au sein du public.

La rédaction ©www.noocultures.info

laissez un commentaire

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *